Logo club Villes et Territoires Cyclables

pictogramme logo club des villes et territoires cyclablesProchains événements


pictogramme appareil photoGalerie photos

Partenaires

Membres associés

Accueil  >  Evénements  >  International  >  Velo-city 2010 - Cop [...] n français

Velo-city 2010 - Copenhague - Le pavillon français

Du 22 au 25 juin 2010

sur le thème "Velo-city global 2010 - Different gears, same destination"

dsc_0085_width500-height.JPG

 

Un appel au développement de l'usage du vélo en France. 

A l’initiative de la Coordination interministérielle pour le développement de l’usage du vélo, en partenariat avec le Club des villes et territoires cyclables, le Pavillon français des 16e rencontres internationales Velo-City, qui se sont déroulés à Copenhague du 22 au 25 juin, a rassemblé une centaine d'acteurs du vélo – le dixième des participants de la conférence venus de 54 pays. Associatifs, professionnels, institutionnels, techniciens, chercheurs… ont échangé avec leurs collègues étrangers sur les politiques cyclables et l’innovation vélo, aujourd’hui en plein essor.

 
Rencontre avec l’ambassadrice de France au Danemark
Mme Bérengère Quincy, ambassadrice de France au Danemark, venue en vélo à Velo-city,  a tenu à  rencontrer les élus  du Club et leurs représentants présents à Copenhague, et notamment Isabelle MESNARD, adjointe au Maire de Chartres, Eléonore PERRIER, conseillère communautaire de Grenoble Alpes Métropole, Alain JUND, adjoint au maire de Strasbourg,  Philippe GOIRAND, conseiller communautaire du Grand Toulouse, Bernadette CAILLARD-HUMEAU, Première adjointe au maire d’Angers, ainsi que Clément ROSSIGNOL, vice-président de la Communauté urbaine de Bordeaux, Jacques GARREAU, vice-président à la Communauté urbaine de Nantes…
 
La nécessité d’une volonté politique pour développer l'usage du vélo en France
En clôture de Velo-City, Hubert PEIGNE, coordonnateur interministériel pour le développement de l’usage du vélo, et Philippe GOIRAND, conseiller communautaire du Grand Toulouse représentant le Club des villes et territoires cyclables, se sont exprimés devant l’AFP pour demander une plus grande volonté politique pour développer l'usage du vélo en France, en s'inspirant de l'exemple des Pays-Bas et du Danemark, pionniers européens dans ce domaine.
« La principale difficulté est l'absence de conviction chez beaucoup de nos hauts responsables par rapport à ce qu'on voit dans d'autres pays (…) Avec la petite utilisation de la bicyclette en France, on n'a pas à s'inquiéter de faire trop pour les vélos. On est encore très loin du compte. Il faut passer à la vitesse supérieure, car on a une part entre 2 à 3% seulement de déplacements à vélo. C'est dix fois moins que les Pays-Bas et 6 à 7 fois moins que le Danemark. La France a un potentiel de progression énorme qu'on peut atteindre avec des moyens autrement moins importants en termes d'investissements que si on devait le faire dans le domaine des transports collectifs par exemple. Et dans un contexte de crise, on a un moyen fabuleux de changer la mobilité des citoyens qui sont prêts à modifier leurs habitudes et notamment les jeunes enthousiasmés par le vélo ».
« Si la volonté politique est là, les comportements changeront », a confirmé Philippe GOIRAND, « car en dépit des sensibilités diverses et variées, tout le monde doit se mettre à travailler activement pour le vélo, comme l'ont fait avec succès certains élus à Paris, Bordeaux, Strasbourg, Toulouse, Angers… »
 

TÉLÉCHARGER: Ville&Vélo n°46 - extrait
©2012-2019 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes interactives
Mentions légales | Plan du site