Logo Villes & territoires cyclables

Sécuriser son vélo

En France, 400 000 vélos sont volés chaque année, pour un montant estimé à 76 millions d’euros selon les derniers calculs. Le phénomène touche en proportion égale, les espaces publics et privés.

La moitié des cyclistes possédant un vélo ont déjà été victimes de vol. Et 95 % des cyclistes possèdent un antivol de mauvaise qualité !

Conséquence de ce fléau ? Un découragement massif à la pratique, notamment chez les nouveaux cyclistes, puisque 20 % des victimes renoncent à l’utilisation du vélo. Ce découragement entraîne des répercussions économiques directes sur le secteur marchand : 50 % des cyclistes touchés rachètent un vélo moins cher. Une situation qui peut déstabiliser la montée en gamme du secteur du cycle.


20200221 085755Informer et déployer du stationnement vélo

Afin de résorber ce problème, informer sur les risques encourus et les bonnes pratiques à adopter est essentiel, notamment auprès des nouveaux cyclistes : attache de son vélo sur un point fixé, choix de l'antivol…).

La mise en place de stationnements vélos dans l’espace public et privé, accessibles. Un enjeu pour les collectivités. De plus en plus de territoires déploient des stationnements : multiplication des arceaux à vélo, développement de consignes sécurisées à proximité des stations de transports en communs, implantation de vélo-box sécurisées sur l’espace public…

Par ailleurs, le stationnement résidentiel et dans les bureaux peut être suscité pour les nouvelles constructions dans les plans locaux d’urbanisme. Un décret d’application de loi d’orientation des mobilités (LOM) est en cours de préparation pour fixer un plancher de stationnement vélos dans les constructions nouvelles et les réhabilitations d’ampleur.

Toujours en application de la loi d'orientation des mobilités, et afin de favoriser l’intermodalité, il est prévu qu’à compter du 1er janvier 2024, les gares et les pôles d’échanges devront être équipés de places de stationnement sécurisé.

 

Pour lutter contre le recel, l'identification des cycles se généraliseMarquage BICYCODE num ok FUB 13

La France a adopté un dispositif de généralisation de la lutte contre le recel de vélo volé, avec la création du fichier national des immatriculations de cycles, piloté par l’APIC, association de promotion des cycles et de l'identité active.

À compter du 1er janvier 2021, tous les vélos neufs vendus en France doivent disposer d'un numéro d’identification, qui permettra lorsque le vélo est retrouvé par la police après un vol, de contacter le propriétaire. Cette mesure concerne également les vélos vendus d’occasions vendus par des commerçants à partir du 1er juillet 2021.

Pour plus de précisions, consulter le décret du 23 novembre 2020  ici et l’arrêté du 29 décembre 2020 ici .